Système Participatif de Garantie pour certifier les produits “biologiques”

Au cours des dix dernières années, la consommation mondiale de produits biologiques a plus que triplé et cette tendance ne cesse d’augmenter. Dans de nombreux pays africains, le marché local et national des produits biologiques est très faible. Une majeure partie de ces produits sont alors destinés à l’exportation et ceci constitue un défi pour les pays africains. L’authenticité d’un produit biologique est alors garantie aux consommateurs habitant loin des lieux de production par des systèmes de certification indépendants parmi lesquels les Système participatifs de garantie (SPG).

Les Systèmes de Garantie Participatifs (SPG), bien que développés localement en fonction des spécificités nationales et des contextes culturels, répondent à un objectif unique : fournir une garantie crédible pour les consommateurs à la recherche de produits biologiques (certifier biologique une production agricole). Les SPG sont plus accessibles que les autres systèmes de labellisation externes (onéreux) et ont été notamment développés pour favoriser le commerce biologique en responsabilisant les producteurs. La différence avec les autres systèmes de certification est donc dans l’approche : la participation directe des agriculteurs, des consommateurs et d’autres  parties prenantes dans le processus de certification.

Durant une des sessions de la 3ème Conférence Ouest Africaine sur l’agriculture biologique, les présentateurs partageront des enseignements tirés partout dans le monde sur les systèmes participatifs de garantie et des exemples d’application et d’innovation. Au total 5 présentateurs animeront cette section. Musa (Uganda) débutera cette section sur le partage d’expérience sur le système participatif de garantie en Afrique de l’Est. A sa suite, Manjo Smith et Stephen Barrow présenteront le système participatif de garantie et les innovations y afférents en Namibie. A travers la communication de Alison Loconto et d’autres professionnels de la FAO,  il sera présenté l’importance des innovations institutionnelles dans les systèmes participatifs de garantie. Enfin, Hervé Bouangnibeck présentera les résultats d’une étude comparative sur les interractions entres les SPG et les processus sociaux.

Article écrit par Christel Kénou, journaliste citoyen pour la conférence WACOAg

Advertisements
This entry was posted in Agriculture écologique, Agriculture Biologique and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s